What if? Et si notre lèche-vitrine était filtré par ce qui nous va vraiment ?

#PostCoronaFiction by PollenConsulting n°4

En période de crise sanitaire comment éviter d’engorger les magasins tout en favorisant les achats d’impulsion ?

Entrer en boutique car séduit par cette robe d’été en vitrine qui finalement ne sera pas à la bonne taille, c’est déjà frustrant en temps normal. Mais aujourd’hui s’ajoute à cela l’inquiétude d’occuper un espace confiné, le surcroit de précautions nécessaires suite au passage des clients : désinfection des cabines, mise en quarantaine des vêtements essayés. Ne vaudrait-il pas mieux ne voir que les articles correspondant parfaitement à sa taille et à son goût ? Les consommateurs pourraient adopter en plus du masque des lunettes de réalité virtuelle gommant toute tentation inutile du parcours shopper.

Ils auront le choix entre les Google Glasses qui annoncent leur grand retour, les Echo Frame d’Amazon, Facebook AR wearables, Snapchat Spectacles ou les encore très confidentiels Apple Glasses pour la monture. Tous ces acteurs de la tech tablent sur l’essor des lunettes à réalité augmentée qui pourraient remplacer à terme le smartphone. Ces dispositifs pourront faire l’interface entre les stocks des retailers et les données personnelles collectées par les réseaux sociaux, ces derniers connaissant mieux qu’eux-mêmes les goûts et habitudes de leurs utilisateurs.

La crise du Covid-19 donne un coup d’accélération à la digitalisation du retail. Les frontières entre digital et physique s’estompent encore plus. Ces technologies incontournables en période de crise vont-ils perdurer sur plus long terme ?

« Par exemple John Lewis propose ses services et expériences en virtuel à ses clients, comme le conseil en style. Storefront permet de dupliquer une boutique réelle en un double virtuel. Les miroirs virtuels son désormais incontournables quand on ne peut pas essayer. Ils vont gagner en efficacité avec une meilleure définition avec le développement de la 5G. » Catherine Hanicotte, uk fashion scout.

Cette hypothèse est une Design Fiction, aujourd’hui mais pourrait rapidement devenir une réalité tant les GAFAM tendent de répondre par la technologie aux enjeux de notre quotidien. Le souhaitons-nous ? En anticipant la maturité de ces assistants d’un shopping optimisé, que pouvez-vous proposer à vos clients pour donner du sens à leur parcours shopping postcovid ?


N’hésitez par à réagir à cette fiction en commentaire ou à nous contacter pour pour connaitre comment appliquer le Design Fiction à vos projets de transformation vers un futur souhaitable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close