Home

L28 est un restaurant qui accueille en résidence un chef émergent tous les six mois afin de lui permettre de développer son concept de cuisine, se faire connaître et pourquoi pas lancer son propre restaurant. Cette initiative est portée par Start-Up Nation Central, une ONG destinée à promouvoir l’innovation israélienne, notamment technologique, mais pas que ! L’esprit start-up gagne désormais tous les secteurs d’activité, donc pourquoi pas celui de la restauration. Après la food-tech, voici la chef-tech ? Le modèle d’incubation autorise la prise de risque en développant et testant rapidement un concept innovant, quel qu’il soit, auprès de clients et investisseurs. En plus de lui ouvrir les portes d’un lieu prestigieux, la plateforme L28 met à disposition du chef une équipe professionnelle – en salle comme en cuisine – avec qui il collabore pendant six mois. Il a carte blanche pour tester le concept de sa cuisine et se faire connaître auprès des Telaviviens, gourmets particulièrement exigeants. Accessible et suscitant la curiosité, le lieu connaît un immense succès, il faut réserver des mois à l’avance ou compter sur les désistements de dernière minute ! Un des fils conducteurs de la plateforme est de mettre à l’honneur la diversité culinaire israélienne à travers des chefs talentueux, encore peu visibles, et la valorisation de produits locaux.

Lors de mon passage la chef Naifa Mulla proposait une carte inspirée de la cuisine locale druse, dont elle est originaire. Ses plats invitent à découvrir cette culture à travers les saveurs caractéristiques du terroir. Les légumes, herbes et épices proviennent directement du village de Yarka !

La plateforme L28 est hébergée au rez de chaussée de l’immeuble de Start-Up Nation Central. Conçus par les architectes Kimmel Eshkolot les locaux de l’ONG regroupent un ensemble d’espaces de travail et de rencontres ouvert à l’eco-système start-up. Il y a même un potager sur le toit !